de Savoie

CONTRIBUTION de la Confédération Paysanne au livre blanc de l’agriculture des Savoie.

22.06.2016 . Une agriculture paysanne au service de la société !


22.06.2016 Avec la loi NOTRe, les Conseils départementaux et l’Assemblée des Pays de Savoie ne pourront plus intervenir, comme ils le faisaient, en faveur de l’agriculture savoyarde. La Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc, à travers la rédaction d’un livre blanc, souhaite « faire valoir les priorités, les besoins et les spécificités des filières savoyardes » dans l’élaboration des futures politiques publiques régionales. Nous avons lu pour vous ce projet de livre blanc et contribué à sa rédaction. Notre objectif : faire entendre la voix (et la voie) de l’agriculture paysanne !

Le monde agricole des Savoie n'est pas monolithique : il est composé d'une multitude d'organisations professionnelles agricoles, de paysan-nes ayant des modes de production et de commercialisation divers et de citoyen-nes ruraux ou urbains soucieux de la qualité de leur alimentation et du dynamisme de leur territoire. C'est pourquoi nous demandons à la Chambre d'agriculture Savoie-Mont-blanc et aux conseils départementaux :

1) De ne pas privilégier qu'un seul profil de candidat à l'installation mais bien de reconnaitre la diversité des profils des porteurs de projet, en développant un accompagnement adapté à des installations plurielles : sans DJA**, hors cadre familiaux, progressives, collectives…

2) De ne pas privilégier une agriculture « leader » au détriment d'une agriculture « modeste », mais d'encourager la diversification au sein des fermes et à l'échelle du territoire.

3) De s'appuyer sur un réseau d'accompagnement pluraliste, notamment sur l'expertise et l'ingénierie développées par les associations membres du réseau InPact (Addear, Initiaterre, Adabio, Afocg…), engagées pour une agriculture de proximité et qui proposent des solutions innovantes et performantes.  

 

>> Résister aux crises

LE CHOIX DE LA QUALITE DEPUIS 30 ANS !

Dans son projet de livre blanc, la chambre d'agriculture rappelle certains fondamentaux : « Derrière le choix de la qualité, c'est aussi le choix du collectif et de l'exigence. […] Le choix de la différenciation conduit à dire que l'agriculture savoyarde ne sera jamais celle des tonnages, loin du modèle 'industrialisation - massification' ». Nous sommes entièrement d'accord avec cette formulation : les démarches collectives pour réguler et améliorer la qualité de nos produits sont nos meilleurs atouts.

C'est l'image de nos AOP**-IGP** qui nous permettent, pour l'instant, de résister à la crise laitière.Nous continuerons de les défendre, et nous serons vigilants quant à toute tentative d'affaiblir leur cahier des charges, qui serait préjudiciable à l'ensemble des filières sous SIQO.

Par ailleurs, si les outils de régulation (RRO) existent d'ores et déjà dans les  Savoie, ils doivent être appliqués par tous : coopératives, fromagers et producteurs fermiers !


En téléchargement :

    CONTRIBUTION DE LA CONF
Crédits photos : FADEAR
MOBILISATIONS
PROCES DES 1000 VACHES : TOUS A AMIENS LE 31 MAI !
Le 31 mai aura lieu le procès des 6 de la Conf’ devant le tribunal d’Amiens, afin de déterminer les sanctions ...
en savoir +

Appel à cotisation 2018 : SOUTENEZ LA CONF !
La Confédération paysanne de Savoie agit pour une agriculture paysanne vivable et viable ! Vous pouvez la soutenir !
en savoir +
40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph