de Savoie

COMMUNIQUE DE PRESSE

Action 1000 vaches (Somme) : Un paysan savoyard en garde à vue

28.05.2014

Une cinquantaine de paysans venus de toute la France, dont Pierre Maison (éleveur laitier de Haute-Savoie) et Thierry Bonnamour (maraîcher et co-porte-parole de la Confédération Paysanne de Savoie) sont entrés ce matin sur le chantier de la ferme-usine des 1000 vaches dans la Somme.

Alors que les paysans, venus démonter la salle de traite sans destruction de bien, s'apprêtaient à quitter, sans violence, le site, les gendarmes sont intervenus et ont procédé à quatre interpellations, dont le co-porte-parole savoyard.
Les forces de l'ordre étaient donc bien au rendez-vous, non pas pour protéger le chantier, mais pour tenter de porter un coup à la mobilisation. C'est la troisième fois que des militants de la Confédération paysanne sont placés en garde à vue pour permettre à un industriel de construire une usine à lait.

Nous dénonçons la criminalisation de l'action syndicale. La répression syndicale se poursuit donc pendant que d'autres détruisent notre avenir en toute impunité.


Les actions syndicales et de résistances citoyennes ne sont pas un délit ! Nous défendons une Agriculture paysanne, voulue par nos concitoyens et non une agriculture industrielle, soutenue par l'Etat, qui est génératrice de perte d'emplois, de crises sanitaires et environnementales. Nous ne lâcherons rien !

Contact :
Denis NOVEL, Co porte-parole de la Confédération paysanne de Savoie : 06 30 40 48 41


Contacts :
40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph