de Savoie

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les actions syndicales et les résistances citoyennes ne sont pas un délit !

29.05.2014

Les actions syndicales et les résistances citoyennes ne sont pas un délit !

Une soixantaine de personnes se sont rassemblées ce jeudi 29 mai 2014, devant la préfecture à l'initiative de la Confédération paysanne de Savoie :

·         Pour protester contre la mise en garde à vue hier,  prolongée de 24 heures ce matin, de son porte-parole national, Laurent Pinatel, et de quatre autres de ses militants, dont Thierry Bonnamour, co-porte-parole savoyard ;

·         Et pour réclamer leur libération immédiate.

Ces paysans sont retenus dans les gendarmeries d'Amiens et Abbeville, suite à leur arrestation hier, jeudi 28 mai 2014, après avoir manifesté - avec une cinquantaine de leurs collègues - contre la poursuite du chantier la ferme-usine de 1000 vaches conçue par un cacique local du BTP, à Drucat (Somme). La manifestation visait aussi à dénoncer les nombreuses irrégularités constatées dans le permis de construire et la non-conformité du bâtiment au permis obtenu.

Nous rappelons qu'il n'y a eu ni dégradation de bien, ni violence au cours de cette action. U niquement le démontage de quelques pièces les plus faciles à déboulonner.

Les paysans de la Confédération Paysanne ont rappelé à cette occasion que cette ferme-usine était une menace considérable pour leur avenir  et celui de l'agriculture paysanne.

Le risque est grand de voir aujourd'hui ces militants traités comme des délinquants et trainés en comparution immédiate devant les juges, avec des sanctions inacceptables à la clé. 

La répression anti-syndicale ne peut pas être une réponse au désarroi des paysans confrontés à la violence des projets agro-industriels. Le rassemblement auquel étaient appelées toutes les forces politiques, syndicales et associatives défendant « d'autres mondes possibles » faisait écho à ceux organisés devant les préfectures dans de nombreux autres départements, ou devant le palais de justice de Paris.

La Confédération paysanne de Savoie n'exclut pas d'autres actions si les syndicalistes ne sont pas rapidement libérés.

La Confédération paysanne de Savoie a reçu notamment le soutien des organisations savoyardes suivantes : Association Départementale pour le Développement de l'Emploi Rural et Agricole, Alliance PEC, Comité d'Action Juridique, Collectif ZAD, Europe Ecologie Les Verts, Les Amis de la Terre, Les Amis de la Conf,  Sud Rail.

CONTACTS : Denis NOVEL, Co porte-parole de la Confédération paysanne de Savoie : 06 30 40 48 41 / Guy Noël CHOULET : Membre du collectif de la Confédération paysanne de Savoie : 06 72 83 40 62


Contacts :
40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph