de Savoie

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 9 juin 2014 : La marche de convergence contre les grands projets inutiles et imposés passe par Chambéry !

03.06.2014

Le prochain grand rassemblement national contre le projet d'Ayraultport aura lieu à Notre Dame des Landes les 5 et 6 juillet 2014.

En 2012, nous avons dit « La lutte, c'est maintenant !». En 2013, «toujours présents, toujours résistants, plus légitimes qu e jamais ! Enterrons le projet !».

En 2014, osons dire : « l'abandon, c'est maintenant ! ». La victoire définitive est à la portée de nos efforts ! Nous ne lâcherons rien !

 

Des "caravanes" (à pied, vélos, tracteurs, voitures...) partiront des principaux sites de lutte où se trouvent les Grands Projets Inutiles et Imposés. Elles convergeront vers Notre Dame des Landes pour arriver au moment du rassemblement final, les 5 et 6 juillet 2014.

 

En Rhône-Alpes, la marche de convergence a débuté le 31 mai dernier à Thorens (Haute-Savoie) et se poursuivra le 8 juin 2014 à Annecy pour faire escale, le 9 juin, à Chambéry pour dénoncer le grand projet inutile et imposé qu'est la LGV : Lyon-Turin.

A cette occasion, nous organiserons une marche entre Chambéry et La Motte Servolex.

 

Nos étapes : Depuis Chambéry à La Motte Servolex :

10h00 à 11h00 : Accueil aux jardins de la Cassine.

11h00 : Pont de la Cassine, projet inutile.

11h30 : En gare SNCF, non aux trains nucléaires et au projet ICEDA.

11h40 : Commissariat : non à la répression des luttes.

12h00 : RFF, Lyon-Turin ferroviaire, projet inutile.

12h15 : Doublement de l'échangeur de La Motte Servolex, projet inutile.

12h30 : A La Motte Servolex, sur une ferme menacée par la LGV : Lyon-Turin : débats et conférence de presse.

 

Il s'agira de faire la démonstration que nous restons plus que jamais déterminés et massivement mobilisés contre tous les grands projets inutiles et imposés, contre le saccage et l'accaparement des terres agricoles et de la biodiversité, contre un modèle de société imposé qui ne nous convient pas et qui nous mène à une impasse.

 

L'aménagement de notre pays et de notre département passe prioritairement par l'aménagement des infrastructures actuelles, la réappropriation des friches industrielles, le respect des terres agricoles, la relocalisation des activités économiques et commerciales. Le bien-être collectif doit primer sur l'avidité de quelques-uns ou certains égos surdimensionnés.

CONTACTS: Thierry Bonnamour : 09 72 27 87 88 ; Guy-Noël Choulet : 06 72 83 40 62 ; Gérard Saudino : 06 01 40 09 19.


Contacts :
40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph